Journées du Patrimoine : Un signe fort, mais dans le mauvais sens….. alors qu’on pourrait faire tant !…..

              Scandale au Palais Royal : 5 millions d’euros gaspillés ! Voilà ce que pourrait être la Une de nombreux journaux à l’annonce du déblocage par le Ministère de 5 millions d’euros pour… restaurer les colonnes de Buren !

              Alors que le Patrimoine français ( que le monde entier nous envie…) ne cesse de se dégrader ; alors que les crédits affectés à sa restauration ou au simple entretien courant sont notoirement insuffisants et ne cessent de diminuer ; alors que de nombreux chantiers sont soit retardés, soit d’ores et déjà arrêtés ou en voie de l’être !…..

mimg-1774262931.jpg

          Alors que l’on sait et que l’on voit tout cela, la décision du Ministère ne peut qu’apparaître comme aberrante. Aujourd’hui, plus de la moitié des monuments sont en situation de péril, et les crédits sont deux fois inférieurs à ce qu’ils étaient en 1993. L’administration du ministère de la Culture reconnaît d’ailleurs officiellement cette situation !…..

          Année après année les crédits de restauration et d’entretien baissent gravement. Des chantiers sont interrompus. Dans certaines régions, en Bourgogne et en Rhône-Alpes, aucune opération nouvelle n’a pu être ouverte depuis 1988. Des entreprises risquent de fermer leurs portes. Et quelle réponse apporte-t-on au Ministère (où l’on débloque pour de bon !…) : trouver de l’argent, oui, mais pour Buren !…..

          Voilà un signal fort, mais dans le mauvais sens, envoyé à tous ces ouvriers et artisans qui font un travail magnifique, au quotidien, pour entretenir, maintenir et mettre en valeur l’exceptionnel Patrimoine qui reste le nôtre, malgré les ravages de la Révolution (entre le quart et le tiers du patrimoine détruit sous elle, et par elle….). Des ouvriers et des artisans qui sont les dépositaires d’un savoir-faire ancestral que, là aussi, le monde entier nous envie. On leur dit, en somme (du moins, on le leur fait comprendre…) : il n’y a pas d’argent, vous pouvez disparaître, on s’en fiche !….  Mais, curieusement, de l’argent il y en a : pour Buren ou pour indemniser Bernard Tapie !

          Ne faudrait-il pas, au contraire, investir massivement dans ces métiers d’Art et d’Artisanat, non seulement pour maintenir et embellir mais aussi – pourquoi pas ?….- reconstruire parfois, et partout où cela est possible ? Comme aux Tuileries, par exemple : ne serait-ce pas un signal fort, et cette fois dans le bon sens, que de reconstruire le Château de Paris ? En reconstruisant des monuments stupidement et haineusement détruits par la folie des révolutionnaires et de leurs héritiers-continuateurs, on créerait des milliers, des dizaines de milliers d’emplois dans ce secteur, ce qui donnerait du travail à autant de chômeurs – en leur apportant une formation de qualité – et ferait donc baisser d’autant le chômage.  Et qui déboucherait, en outre, sur encore plus d’activité, donc de travail, d’emploi et de création de richesse dans le secteur du Tourisme au sens large, qui est – ne l’oublions pas – la première activité économique mondiale ( 1 )…..

          Reconstruire ? Les Russes, les Allemands et biens d’autres l’ont déjà fait, et ils s’en félicitent chaque jour. Pourquoi ne le ferions-nous pas aussi ? Les Russes ont reconstruit, à Moscou, la Cathédrale du saint-Sauveur, démolie par Staline en haine de la foi; les Allemands ont reconstruit, à Berlin, le palais des Hohenzollern; pourquoi Paris ne relèverait-elle pas son Château, ses Tuileries, lieu de Mémoire et d’Histoire par excellence ?…..   http://www.tuileries.fr/

                               http://www.linternaute.com/savoir/grands-chantiers/06/interviews/alain-boumier/interview.shtml

2d1da1ae206c80e0d3327abac1022bb2.jpg

( 1 ) : D’une façon un peu inattendue, on peut légitimement faire un rapprochement entre les dépenses pour le patrimoine et les dépenses militaires : les unes et les autres sont en fait des investissement en circuit fermé, si l’on peut dire, la France s’achetant et se fournissant à elle-même, c’est à dire se faisant travailler, et donc s’enrichissant elle même; et avec donc un fort taux de retour sur investissement. Tout ce qui est dépensé et donc bien investi, et fait donc directement et immédiatement tourner la machine économique.

          Cela doit être pris en compte pour ces dépenses, et ne l’est manifestement pas, ou pas assez….. Dépenser pour l’Armée ou le Patrimoine c’est placer un argent, qui rapporte….

elit. risus lectus ut eget Lorem